Année des droits de l’homme

En cette année de 2018, nous célébrerons le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Plusieurs activités auront lieu au cours de l’année. Il serait bien que tous relisent et réfléchissent sur les 30 articles de cette déclaration qui est un ensemble d’idéaux, dont chaque article est important.

« La Journée des droits de l’homme est célébrée chaque année le 10 décembre, jour où, en 1948, la Déclaration universelle des droits de l’homme – le document le plus traduit* et probablement le plus influent du monde – a été proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies qui existait alors depuis seulement 3 ans.  »

Bien que je suis un fervent de tous les articles, pas seulement un ou deux comme certains élus aiment promouvoir et je reviendrai sur ce sujet au cours des prochains mois.

Pour le moment j’attirerai votre attention sur le texte entre guillemets, spécialement sur « la Déclaration universelle des droits de l’homme – le document le plus traduit* » soit en plus de 500 langues selon la note en bas de page.

Désolé, Nations Unies, mais votre déclaration n’est pas le texte le plus traduit dans le monde. Selon plusieurs statistiques d’organisations chrétiennes, dont la SBC et Wycliffe,  la Bible est le document le plus traduit. En 2017, la Bible entière aurait été traduite en plus de 650  langues toujours en utilisation dans le monde. Ajouter à ce nombre le Nouveau Testament complet traduit en plus de 1 500 autres langues sans compter des portions dans quelque 1 100 autres langues.

Aujourd’hui, on compte environ 7 000 langues connues et encore utilisées au travers la planète.

Ceci dit, que la déclaration universelle de droits de l’homme ait été traduite.en plus de 500 langues au cours des 70 dernières années est un accomplissement digne de mention dont les Nations Unies peuvent se vanter

 

Ce contenu a été publié dans Religion. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.