Légendes d’un peuple

Le mardi soir, habituellement je vais au cinéma et fais un petit arrêt à la librairie à deux pas. La semaine dernière, j’ai trouvé ce petit joyau que je déguste depuis. Un petit livre de moins de 100 pages.

« Légendes d’un peuple » Tome 1 avec CD
Alexandre Béliard, paroles et musique
Gilles Laporte, textes historiques

J’ajouterai dans les prochaines semaines certains textes et citations que j’ai trouvé intéressants de notre histoire québécoise.

Aujourd’hui, un texte du chapitre « Paroles d’un exilé » :

John Georges Lambton, comte de Durham avait été délégué par Sa Majesté et doté de pouvoir étendu de faire la lumière sur la rébellion de 1837.

Dans son rapport déposé l’année suivante, Lord Durham prône l’assimilation des Canadiens français afin qu’ils se plient à la suprématie britannique et prennent les traits
« de la race supérieure qui doit à une époque prochaine dominer sur tout le continent de l’Amérique du Nord »

Cette citation quelque peu arrogante même à cette époque et qui quelquesfois semble encore être l’attitude d’Ottawa envers le Québec.
Il semble souvent qu’Ottawa oublie que nous ne sommes co partenaires dans cette entreprise de fédération canadienne.Ceux-cil semble encore essayer autrement ce que Le Seigneur Durham voulait nous faire avaler.

 

Ce contenu a été publié dans Histoire, Nouvelle, Surpris. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.